background

Nos articles

La jument, son cycle et ses chaleurs

 La période des chaleurs est une période délicate pour les juments soumises à leur cycle reproducteur et à leurs hormones. Une période qui pourra les affecter de façon importante dans leur travail ou leurs relations avec les humains.

Le cycle reproducteur normal chez la jument

Chez la jument, on observe un cycle différent selon la période de l'année.

Il y a une période de l'année dite « de reproduction » avec des cycles réguliers (du printemps jusqu'à l'automne) et une période dite « anovulatoire » ou « de repos » où la jument n'a pas de cycles (en automne et en hiver).

Ces deux périodes se distinguent essentiellement par la photopériode, autrement dit, par le nombre d'heures de jour par 24H. Quand les journées se raccourcissent, la jument passe en phase de repos. Quand les journées s'allongent à nouveau, la jument passe en phase de reproduction.

En période de reproduction, le cycle reproducteur complet de la jument dure environ 3 semaines. Dans ce cycle, la phase de chaleur dure, quant à elle, entre 5 et 6 jours en moyenne.

La puberté chez les juments s'observe généralement entre 15 et 18 mois. Les cycles sont observés chez les juments âgées et il a été estimé qu'ils ne disparaissent que chez les juments âgées de plus de 28 ans.

La jument pourra être à nouveau en chaleur environ quatorze jours après la mise-bas.

 

Le comportement normal d'une jument en chaleur

 

La jument en chaleur aura un comportement différent lié à son état et à ses hormones.

Ce comportement peut être plus ou moins expressif selon les juments et inclut une jument qui émet fréquemment de petits jets d'urine, la queue relevée avec la vulve gonflée qui « clignote ». Il pourra être observé un écoulement de mucus et la jument pourra aussi se camper ou couiner quand elle est touchée.

Certaines juments pourront être plus calmes ou au contraire plus excitées pendant cette période.

Les juments aux chaleurs discrètes ont des chaleurs dites « silencieuses ». Les juments aux chaleurs très expressives sont parfois qualifiées de « pisseuses ».

 

Quand les cycles se dérèglent

 

La jument peut présenter des cycles anormaux dans certains cas particuliers.

Les juments grasses sont ainsi susceptibles d'avoir des cycles reproducteurs complets toute l'année. Elles pourront donc avoir des chaleurs en hiver pour 60 % d'entre elles.

Au contraire, les juments trop maigres ou en mauvais état pourront limiter la période de reproduction et n'avoir que quelques cycles par an, voire pas de cycle certaines années.

L'éclairage artificiel peut aussi perturber les cycles des juments en allongeant artificiellement la photopériode, ce qui provoquera des cycles hors-saisons.

Enfin, certaines pathologies ou problèmes hormonaux peuvent bloquer les cycles, ce qui donnera soit un comportement « de repos » permanent, soit un comportement « de chaleur » permanent.

Des dérèglements des cycles qui ne sont pas souhaitables sur le long terme car ils affectent profondément les juments qui en sont victimes et peuvent gêner leurs relations avec les humains.

Si ces juments peuvent parfois retrouver un équilibre après une rectification de leurs conditions de vie, de leur alimentation ou via des traitements vétérinaires. Il n'y a dans certains cas que la nature qui permettra à ces juments d'avoir à nouveau des cycles normaux.

 

Les chaleurs difficiles et les juments « pisseuses »

 

Certaines juments ont des chaleurs très expressives. Ces juments deviennent alors très irritables, nerveuses et montrent des signes de chaleurs très prononcés. Appelées juments « pisseuses » à cause des fréquents jets d'urines émis, elles peuvent devenir incontrôlables ou agressives avec les humains. Elles ne peuvent alors plus être travaillées.

Il existe également des juments qui, sans être aussi expressives que les juments « pisseuses », souffriront de leurs chaleurs physiquement et mentalement. Ces juments ne pourront plus travailler ou avoir des relations normales avec les humains.

Ces juments souffrantes peuvent poser de réelles difficultés de gestion à leurs propriétaires et en dehors de tout problème pathologique, la médecine ne permet pas toujours de leur apporter de réponse satisfaisante sur le long terme.

 

L'aider à retrouver son équilibre via les produits naturels

 

État émotionnel instable, cycles irréguliers, chaleurs douloureuses... les produits naturels apportent une aide précieuse à ces juments en leur permettant de retrouver un équilibre naturel sans les brusquer.

Utilisés en cures ou sur le long terme, les produits naturels aideront la jument à retrouver sa sérénité ou à contrôler ses hormones sans la bouleverser davantage. Ils pourront aussi soulager les douleurs en aidant la jument à se détendre.

Mélange Plante NICE MARE

Les plantes et les huiles essentielles sont autant d'alliées pour ces juments en difficulté et pour leurs propriétaires soucieux de leur bien-être.

N'oubliez pas de signaler tout traitement phytothérapeutique à votre vétérinaire lors de la réalisation d'un examen ou d'une analyse et à lui demander son avis en cas de doute ou de traitement concomitant afin d'éviter toute interaction.

 

Pour Vital'herbs© , Anne KAEFFER

Toutles articles >>